Eden Sanglant

forum gothique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A l'Enseigne de Snopsill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 25 Nov - 15:07

Horiadrim regarda la dague plus attentivement et chercha où il avait pu la voir.
" Cette dague? Oui cette dague je l'ai vue gravée dans une rune et non un rocher, mais où se situe cette fameuse rune je ne saurais le dire pour l'instant. Beaucoup trop de voyages et de batailles me reviennent en mémoire, je ne sais même plus ou je suis actuellement. Comment se nomment les contrés en bordure de cette auberge ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 25 Nov - 19:49

- Ilihan. Ceci était autrefois le Royaume d'Ilihan.

La voix de Sindallë n'avait rien perdu de son tranchant.

- Venez vous assoir, et contez-nous votre histoire, la mémoire vous reviendra sans doute à ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 25 Nov - 21:06

C'est alors que Horiadrim s'installa aux cotés de Sindallë et commenca a lui parler.
"Comme vous le savez déja, je me nomme Horiadrim, je viens de contrées très très éloignées d'ici que j'ai quité depuis que les humains ont perdus une énorme bataille à laquelle j'ai participé. D'où l'état de mon armure, mais cela n'est que futilité, mes souvenirs sont flous depuis, mais je crois avoir vue la rune avec la dague inscrite dessus à quelquse lieux seulement de l'endroit où nous nous trouvont actuellement. mais ces lieux ne sont pas sûrs, même pour un groupe experimenté comme le votre.
Revenir en haut Aller en bas
FlameOfWrath
Miss Eden Sanglant
Miss Eden Sanglant
avatar

Féminin Nombre de messages : 3736
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 25 Nov - 21:14

_ Alors, peut être vous joindrez vous à nous? Lui demanda Niënna.
(elle même n'avait pas une si grande experience que cela, et les propos d' Horiadrim ne la rassurait pas vraiment sur la suite des évenements).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peripleautourdumonde.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 25 Nov - 21:21

Horiadrim reflechit pendant quelques minutes et se lança.
"Je suis d'accord pour vous y enmener, mais peut être que après je vous quiterais puisque je ne suis qu'un guerrier solitaire, et je doute que vous me portez dans votre estime vue comme j'ai pris le devant sous l'effet de la boisson."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Mer 28 Nov - 0:28

Un sourire énigmatique se dessina sur les lèvres de Sindallë.

- En cas, pourquoi ne pas vous joindre à nous pour vous prouver à vous-même que vous pouvez surmonter l'alcool et redevenir un homme honorable ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Sam 1 Déc - 14:07

(HRP :désolé si je fais un long post pour commencer, mais j’aime un minimum présenter mon perso….quand au code d’écriture ; j’ai pris gras pour les paroles, italiques pour les pensées, et normal pour les actions…voila, je sais pas si j’ai bien fait Embarassed

++ Tant que tu expliques ce qui correspond à telle police, ça ne me dérange pas, bien au contraire Wink En revanche, j'ai édité ton post pour supprimer une ou deux erreurs de narration. ++

- Wolion
)

C’est donc ici…étrange constat que venait de se faire Dante au moment d’arriver dans cette ville qu’on appelait Tristam

« Oui, ici où me mène le destin »

Le destin ? Non non pas le destin, Dante le sentait, quelque chose d’autre que cette force l’avait poussé ici

Il regarda de nouveau ce tissu de papier, ce à cause de quoi tout avait commencé….il vivait une vie agréable, pas vraiment le bonheur absolu certes, mais une vie somme toute paisible, bon métier, bonne situation, mais….il avait toujours ce nœud au creux de l’estomac l’empêchant de jouir de ce bonheur comme il le désirait… et puis il y a eu cet accident…foutu accident de merde

Il leva les yeux au ciel, un ciel sombre et sans étoiles

« Dommage qu’il n’y ai pas d’étoiles filantes, tu aurais pu faire un vœux »

Cette réflexion totalement dépourvue de sens le fit presque sourire…mais a quoi bon sourire lorsque le peu de flamme d’espoir qui vous reste au fond de vous s’amenuise de jour en jour…

« Dis pas n’importe quoi Dante, si tu es ici, c’est justement pour tenter de trouver des réponses, alors ne pars pas défaitiste comme ça, tu sais bien que tu n’arriveras a rien sinon »

« Des réponses ? Mais bon sens ouvre les yeux enfin, et arrête d’essayer de trouver une branche d’espoir sur lequel te raccrocher, ça fait des mois et des mois que tu cherches, et regarde où est ce que tu tombes…dans cette ville de déchéance qui filerai la chaire de poule à un coq »

Cette fois ci Dante ne pu s’empêcher de rire, un rire de dément et de possédé

« Cette fois ci Dante c’est officiel, bienvenu chez les fous, tu n’as plus qu’à prendre la camisole et l’entonnoir, parsque dans ton cerveau, c’est Sainte Anne puissance 1000 »

Il fit abstraction de cette dernière remarque et continua d’avancer dans les sombres ruelles de ce qui semblait être les quartiers pauvres de cette ville

« Pauvre ? Non, pas pauvres, dévastés ! on se croirait revenu au temps de la peste noire de l'Empire…non je t’en supplie Dante, quitte ce lieu pendant qu’il est encore temps, bientôt tu ne pourras plus faire marche arrière »

« Machine arrière ? Mais pour faire quoi et aller où ? »


Pour lui une chose était sur, cette ville comprenait des réponses aux nombreuses questions qui le tourmentaient….mais l’obtention de ces réponses ne se ferait pas sans casse

« Attention, la grande méchant Dante rentre en action oulalala j’ai peur »

-Oh toi ta gueule maintenant, dit il tout fort pour se donner l’impression qu’il contrôlait encore ces pensées…non, il avait perdu le contrôle de son esprit depuis des années maintenant, et il avait pris l’habitude de vivre avec…de toute façon, malgré tous les bons sentiments et l’apparente sérénité qu’il avait pu faire transparaître, il avait du vivre dans la solitude durant toute cette traversée du désert sans fin. Sans fin, non peut être pas. Il commençait à apercevoir de la lumière et décida de se diriger vers elle. Elle émanait d'une trappe ouverte au milieu des ruines d'un batiment. Il put distinguer un escalier et l'inscription "A l'Enseigne de Snopsill".

« Cool Dante, un bar, tu vas pouvoir discuter avec tous les poivreaux du village ! »

Il s’arrêta quelques minutes devant l'ouverte de ce "bar", et fut saisie de nausées. Quelque chose ne collait pas dans ce lieu, non ça ne collait pas du tout

« Tu n’as pas le choix mon cher ami, alors rentre dans ce bar, et fait ce que tu as à faire, tu attends ce moment depuis bien longtemps n’est ce pas ? »

« Ne l’écoute pas Dante, tu sais bien qu’on a toujours une autre alternative possible, et c’est encore le cas aujourd’hui, alors ne te décide pas a la va vite, si tu rentre maint.. »


Il coupa court à ces réflexions pour pénétrer dans ce bar… il fut tout d’abord saisie par la relative tranquillité qui pouvait régner dans ce lieu, contrairement à l’impression extérieur, mais il avait toujours ce puissant sentiment qu’il faisait une erreur en allant ici.

Il observa sous la capuche lui servant de masque les différents individus présent ici, que des aliénés ou des dérangés du ciboulot prêt à en découdre à la moindre occasion. Il vu aussi que tous les regards convergeaient vers lui maintenant, et une lourde sensation d’être compressé se fit ressentir.

« C’est génial Dante, toi qui aime les entrés en fanfare, on peut dire que tu es gâté ! Ne déçoit pas ces gens, sors leurs ton fouet, et montre leurs comment tu sais dresser les sales bébêtes »

Il secoua discrètement la tête, et avança jusqu’au comptoir.

-Bonjour, de l’eau s’il vous plait

Il aperçu sur le faciès du serveur un léger sourire, même un air moqueur que Dante détestait par-dessus le marché

-et je n’aime pas entendre, prit il soin d’ajouter d’un ton bien plus menaçant.

Il se retourna dos au comptoir, pour faire face à ces gens qu’il haïssait déjà avant même de connaître….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 2 Déc - 15:29

horiadrim baissa la tète quelque instant et dit à Sindallë.

" Mon honneur ? Cela fais bien trop longtemps que je l'ai perdu en quitant mon royaume et en y laissent tout ce que j'avais de plus cher labas ! "
et à la fin de cette phrase il releva la tète avec un regard rempli de haine contre lui même et en même temps son regard fu attiré par cette etranger à capuche qui venait d'arriver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 2 Déc - 18:27

Dans un coin de la taverne, un homme vêtu d'une grande bure qui ne laissait pas voir son visage observait le nouvel arrivant. Une chope de cervoise encore pleine était devant lui, il était seul à sa table.

Son nom est Oriadec, il est originaire des terres du sud mais un désastre le contraint maintenant à errer de village en village, de ville en ville et de contrée en contrée. Il s'est forgé ainsi une certaine expérience de la vie en solitaire.

Mais que vient donc faire cet homme ici ? On voit bien qu'il n'est pas des environs. Je ferais bien de rester aux aguets, toute cette agitation est très bizarre.

Il se leva et se dirigea en direction du comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 9 Déc - 23:20

Snopsill posa un verre d'eau devant Dante.

- Ca f'ra deux sous, gromella-t-il en tendant sa main griffue de gobelin.

----------------------------------------------------

Sindallë considerait Horiadrim avec un respect certain.

- J'ai moi-même perdu beaucoup dans cette guerre, comme vous tous ici semble-t-il. Je ne vous jugerai pas, mais pourquoi renoncer ainsi ? Vous êtes encore dans la force de l'âge et votre épée peut servir bien des causes.

Il s'interrompit un instant, conscient d'en avoir trop dit.

- Pardonnez-moi, je me mêle de ce qui ne me regarde pas. Consentirez-vous toutefois à m'... nous escorter jusqu'à cette rune ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Jeu 13 Déc - 1:04

cette phrase dite par Sindallë créa une leger lueur dans les yeux d'Horiadrim et cette alors que horiadrim lui dit.
" Alors qu'il en sois ainsi je vous acompagnerais, mon épée bien que terni par le temps et le sang vous servira tant que je ne vous aurais pas aider à trouvé cette rune .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Jeu 13 Déc - 20:46

Oriadec qui venait de surprendre la conversation demanda : "Pardonnez moi de vous déranger, mais j'ai accidentellement entendu votre conversation. Il se trouve que je suis moi même le seul rescapé d'une terrible tragédie. Et errant maintenant seul à travers les plaines, il me tarde de trouver des compagnons de voyage pour améliorer mon quotidien. J'ai appris maintes choses de maintes contrées, et vous serais très utile en cas de maladie. Je sais reconnaitre les plantes comestibles ou pas et connais diverses méthodes de survie extrême. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer..."

Il laissa planer un court silence. "Acceptez-vous ma compagnie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Sam 15 Déc - 19:46

Sindallë considéra un instant Oriadec puis lui fit signe de prendre une chaise et de s'assoir.

- Commencez donc par vous présenter, si cela ne vous dérange pas. Je suis Sindallë Eliseth, du Clan du Corbeau ; je laisserai à mes compagnons le soin de se présenter, afin de ne point faire d'erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 16 Déc - 0:22

Oriadec tira une chaise et s'asseya. Il enleva la cauche qui masquait son visage marqué par le temps et les divers combats qu'il eut à endurer durant son errance.

"Je m'appelle Oriadec Darganak, troisième du nom. Je suis originaire des contrées du Sud, dans la province de Naojo. Un malheureux désastre décima tout mon village et beaucoup de voisins furent touchés par un phénomène encore inexpliqué. Etant le seul rescapé et ma terre natale n'offrant maintenant plus aucune ressource, je suis contraint de voyager pour survivre."

"Voici plusieurs années que cela s'est produit, et je suis maintenant là de chercher sans trouver une moindre explication rationnel au problème. J'espère tant que tout cela soit éclairé..." Il se prit la tête dans les mains et émit un lent sanglot de rage et de désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Dim 16 Déc - 15:03

- La tragédie de Naojo ? J'en ai entendu parler, mon Clan a enquêté dessus... Mais j'ignore qu'elles furent leurs conclusions.

Sindallë soupira et embrassa du regard les gens attablés avec lui.

- Il semble que tous ceux réunis à cette table aient perdu quelque chose, nous portons tous les marques de la souffrance et de la solitude. Voyager ensemble afin de trouver des réponses à nos questions et, pour ceux qui le souhaitent, une nouvelle terre à habiter semble notre lot. Accepterez-vous que cette nouvelle compagnie qui se forme puisse perdurer ou choisirez-vous la solitude ?

Il marqua une courte pause.

- Pour la part, je choisis de voyager avec ceux qui le souhaitent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   Lun 17 Déc - 17:34

Horiadrim dit d'un air relativement brutal:
" Plus nous aurons de monde avec nous plus il sera difficile de rester discrets dans votre quête, mais si vous accepté qu'ils nous suivent je n'aurais rien à redire, à vous de voir le nombre de compagnons mais je vous previens que s'il nous arrive un énorme problème lors de notre périple je ne pourrais assurer la sureté de tout le monde .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'Enseigne de Snopsill   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'Enseigne de Snopsill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Médaille-enseigne du XVIe/XVIIe siècle - St-Quentin
» Enseigne à l'entrée de RNRC!
» enseigne usée par le temps
» Enseigne
» porte enseigne celte IV eme siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden Sanglant :: Coin détente :: Section RPG-
Sauter vers: